Des nouveaux arrivants  au gîte  Les gravets article le Républicain 10/11/2017  par ddecourcelle.

Alain et Céline Barrère, nouveaux propriétaires de la maison d’hôtes « Les Gravets » située à Sigalens, ont récemment fait le choix d’une réorientation professionnelle.

Alain a travaillé dans l’automobile durant 25 ans, essentiellement pour le Groupe PSA, où il faisait des déplacements fréquents à l’étranger. Céline, quant à elle, travaillait dans le secteur de la biologie moléculaire; elle a passé 20 ans de sa vie en Espagne, entre les Îles Canaries et Barcelone.

Céline avait, depuis de nombreuses années, envie d’ouvrir une maison d’hôtes alors qu’Alain avait simplement envie de changement.

C’est donc en juillet 2017 que la vie du couple Barrère prend un tournant avec deux événements marquants, ils firent l’acquisition de la maison des Gravets et s’y marièrent. Cette ancienne métairie landaise de plus de 300 ans, comprend trois jolies chambres d’hôtes ainsi qu’un un gite meublé attenant à la maison.

Maison d’hôtes « Les Gravets », 2 lieu-dit à Lagrave à Sigalens Site internet: www.lesgravets.com ou Mail: lesgravets@outlook.fr ou 07.83.62.40.57.

 

 

 

 

 

 

LES GRAVETS

      

LES CALECHES DU LYSOS    ’article Le Républicain du 19 octobre 

Myriam et Jean-Marc Vazia, propriétaires et amoureux de plusieurs chevaux de traits, ont décidé de lancer leur entreprise de transport à cheval (ou transport hippomobile): « Les calèches du Lysos » le 1er février 2017 à Sigalens.... ont suivi une formation de six mois qui permet d’obtenir le seul titre reconnu par le ministère de l’Agriculture (Certificat de Spécialisation Utilisateur de Chevaux Attelés) et ils ont été formés par les Haras Nationaux au même titre que les cochers assurant les prestations.

Cinq chevaux

Aujourd’hui, l’entreprise possède cinq chevaux. Pour le transport des personnes, quatre calèches différentes sont disponibles.

« Nos calèches sont récentes, réalisées par des fabricants professionnels et elles répondent en tous point aux règles de sécurité en vigueur» précisent les gérants. « Une telle fabrication garantit le bien être des animaux attelés. Certains éléments comme les freins à disques, les feux de signalisation présents sur nos calèches nous semblent indispensables pour certaines prestations ».

Myriam et Jean-Marc ont également pour projets de travailler avec les IME (Instituts médico-éducatifs) pour faire découvrir leur activité et les chevaux de traits au plus grand nombre.

Contact : Les Calèches du Lysos. 05.56.25.11.05. Site:www.lescalechesdulysos.com

 

Le républicain 18/04/2016

Sigalens  Artisanat  Jérôme Larquey succède à André Desclaux

L'artisan ramoneur Jérôme Larquey a pris la succession d'André Desclaux à Sigalens. André Desclaux de Sigalens, électricien et plombier, s’est lancé dans l’activité de ramonage en juin 2003 à Sigalens : il prend aujourd’hui une retraite bien méritée.Il transmet sa clientèle à Jérôme Larquey et va troquer ses cannes de ramonage pour des cannes à pêche, loisir qu’il affectionne et auquel il pourra consacrer plus de temps

Ramonage à l’ancienne

La loi oblige à deux ramonages par an (dont un en période de chauffe) mais les assurances acceptent en général qu’il n’y en ait qu’un seul. Les bûches de ramonage sont une aide supplémentaire mais ne sont pas reconnues par les assureurs comme peut l’être l’attestation de ramonage du professionnel. Ce sont 580 lettres, preuve de la qualité de ses prestations, qui ont été envoyées par André à toute sa clientèle pour la remercier de sa confiance et pour présenter son successeur

Jérôme Larquey a les mêmes valeurs que son prédécesseur : il pratique le ramonage à l’ancienne. « Je ne fais pas une aspiration mécanique qui laisse parfois des bouchons peu détectables mais j’utilise raclette et hérisson pour un nettoyage complet. Avec certains conduits, une visite sur le toit s’impose aussi. » Jérôme Larquey est à la tête d’une jeune entreprise de cinq ans composée de trois personnes.

Parmi les quatre types de chauffage sur lesquels il intervient (bois, fuel, gaz, granulés bois), Jérôme, par ses études électroniques, a un penchant pour les chaudières à granulés, produit sensible et exigeant qui demande de réelles compétences techniques depuis l’installation, dans l’entretien et, bien sûr, pour le dépannage.

Contact : Jérôme Larquey au 06.32.84.02.46 ou larquey.ramonage@orange.fr.

Philippe Leruste